Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2006 2 21 /03 /mars /2006 22:46

Ils sont venus vers moi pour parler

De tout, de rien, de leurs soucis,

Leur visage est mangé par la vie,

Leurs yeux sont creux,brûlés de cernes,

Noirs de douleur contenue au fil des jours.....

Alors ,ils se mettent à parler ,un peu , beaucoup,

Et le flot coule, coule, la digue est rompue....

Et se déverse sur mes épaules étonnées par leur confiance,

Ou leur trop plein,

Des mots de peine, d'abandon, de misère,de pourquoi....

Une vie qui se déroule, tumultueuse,exilée,assassinée

Par l'indifférence,le mépris,parfois la haine!

Ils parleraient ainsi longtemps,toute la nuit peut-être.....

Je ne peux arrêter la souffrance

Ni libérer la fatalité,

Je peux juste écouter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

balaline 22/03/2006 17:35

Même si mes mots sont souvent noirs, merci Muse de venir me voir et de me laisser  la réponse du coeur qui réconforte ou apaise: je n'ai pas semé mes mots en vain....

Muse 22/03/2006 12:12

Juste écouter ? Le mot n'est pas "juste"...être présente, là ou il faut quand il faut savoir écouter et non pas entendre, même si nous ne pouvons rien faire notre présence est importante ou que ce soit pour qui que ce soit.Très bonne journée.

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne