Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 19:24






" J'ai regardé dehors.

Entre les nuages, dans les endroits de déchirure.

Cette partie de ciel et de lumière où certains disaient qu'il ne fallait jamais regarder de crainte d'apercevoir le visage de la Vierge. On raconte que des femmes qui avaient vu ce visage étaient devenues des errantes. Condamnées à rejoindre les marais, elles n'en étaient jamais revenues ."

 

 

Claudie Gallay

Les déferlantes

Partager cet article

Repost 0
Published by balaline - dans Leurs écrits
commenter cet article

commentaires

O. 24/04/2009 09:17

Pourquoi la vision de la Vierge rendrait-elle folle, elle ne peut que nousemmener au Paraadis....

Oxygene 21/04/2009 21:42

Cette photo d'arbres aux branches nues comme des bras tendus vers le ciel gris accompagne vraiment bien l'extrait de ce texte....

Mona 20/04/2009 20:38

A trop contempler le cielon devient fouou croyant

Azalaïs 20/04/2009 18:13

Il faut vraiment que je le relise!

chris 20/04/2009 07:01

vierge de nuages, errer dans le bleu...déchirer le marais pour libérer les âmes perdues...

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne