Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 16:42




Pour Marc de Metz,

http://capmetz57.over-blog.com




Les ballons bleus
C'est le ciel en promenade
La mer qui le couve des yeux
Et les tiens
Quand ils sont amoureux

Les ballons bleus
C'est la montagne qui soupire
Le lac qui s'endort à midi
Ton sourire
Accroché à mes yeux

Les ballons bleus
C'est des couleurs au coeur des blés
Les promesses d'un bel été
Ta voix
Qui me berce tout bas

Les ballons bleus
C'est la lavande qui ondule
Sous l'oeil doré des libellules
Et tout ton toi
Qui m'inonde d'émoi


Balaline

Partager cet article

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article

commentaires

MADINE 04/08/2009 19:47

Hello Balaline!!!!!Chouette petit blog ici, bien conçu, les mots sont assemblés avec brio, et me touchent... merci à Entiqueta...de l'avoir mis en lien,!!!!!!!!!!!!! Bizes Madine, Lille

Bel été 28/05/2009 10:43

Légers comme un beau rêve !

Abeilles50 28/05/2009 09:17

Bonjour,Très joli message d'Amour... Défi très bien réussi... Bravo !Le mien parle de l'Amour filial : père - fils - petit-fils...Bonne journée... Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz 

dju770 14/05/2009 19:45

Il en a de la chance ce Marc de Metz ! (rire)

enriqueta 26/04/2009 09:41

Tes ballons bleus sont vraiment très talentueux! Bravo!

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne