Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2006 4 06 /07 /juillet /2006 00:02

Un regard d'onde pâle

Posé comme une erreur

Dans son visage lisse,

Un regard hors du temps,

De l'espace, du monde,

Qui erre, qui chemine

A la recherche de ses manques

D'amour, de chaleur, de vie....

Il vagabonde sans nous voir,

Comme sourd à nos mots de paix,

Aveugle à nos sourires, à la vie

Qui l'entoure, le persécute,

Ravive ses douleurs d'enfant

En visions effrayantes

De bébé dans la nuit, seul avec le silence.

La voix lointaine d'une mère

Qui ne sait faire avec son nourrisson,

Ni dorloter, ni câliner, ni aimer !

Alors il poursuit son rêve d'amour

Le cherche à chaque coin, chaque instant,

Et nous, nous passons, invisibles

A ce regard qui meurt, un peu plus chaque jour......

Partager cet article

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article

commentaires

ANGEL 07/07/2006 01:16

jubelle 06/07/2006 22:52

Balaline, Gérard, vous tous, je suis de celles qui aident, qui regardent, qui écoutent (cela paraît bien vaniteux....),je prend en charge ceux que j'approche chaque fois que je le peux, et mes petits succès me font tant plaisir.
C'est peut-être là qu'est l'égoïsme , Gérard???
J'ai aimé ton poème, Balaline, on se comprend
Amitiés

orely 06/07/2006 16:35

j'aime beaucoup, c'est très beau !!bravo à toi ecore une foisbizouxxxxxxx

léonor 06/07/2006 12:13

combien de regards perdus ?
combien d'enfants appeurés ?
combien d'âmes en peine ?
ouvrons grands les yeux et osons regarder !!!

Mona 06/07/2006 11:49

Etre enfermé(e) dans sa douleur et dans ses doutes. Ne plus lever la tête et étouffer jusqu'à en crever.
Les blessures de l'enfance s'effacent-elles ?
A bientôt
Mona

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne