Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 11:50

Du bleu noyé de blancs,

Des éclats de nuages

Avancent en pleurant

Sur nos belles images.

Des rires plein la tête,

Des colliers de couleurs,

Pour magnifier la fête

M'apporter du bonheur!

Les nuages dérivent

S'éloignent pas à pas

Emportant sur les rives

Des milliers de tracas.

Je pleure, je soupire

Et cherche du regard

Vos yeux remplis de rires

Qui noyaient mon cafard!

En lettres malhabiles

S'étalent tous vos mots

Qui sont venus me dire

Ce qu'il y a de plus beau!

Toute votre  tristesse,

Puisqu'il faut se quitter

Posée comme caresses

Qui resteront gravées!

Partager cet article

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article

commentaires

Dominique 12/07/2006 01:03

Je passais te faire un petit coucou de la nuit et te souhaiter une bonne journée, demain, en espérant que tu ailles mieux dans ton coeur. Gros bisous.

bleu-marine 11/07/2006 23:42

que ce petit nuage me porte jusqu'à toi, pour te faire de gros bizouxxxxxx

Mona 11/07/2006 22:44

Bisous, bonne nuit !              Mona

Floral isa 11/07/2006 22:25

oh merci beaucoup baladine pour ton coucou, je te souhaite une douce nuit, a bientot, bisous, isa

léonor 11/07/2006 16:51

petit coucou pour te souhaiter une bonne fin de journée

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne