Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2006 3 25 /10 /octobre /2006 00:01

Saisir, saisir le soir, la pomme et la statue,

Saisir l'ombre et le mur et le bout de la rue.

Saisir le pied, le cou de la femme couchée

Et puis ouvrir les mains. Combien d'oiseaux lachés

Combien d'oiseaux perdus qui deviennent la rue

L'arbre, le mur , le soir , la pomme et la statue !

Jules Supervielle

Partager cet article

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article

commentaires

AL 29/10/2006 02:29

Excellent ce poème, je l'avais jamais entendu... Il dégage beaucoup de lui, beaucoup d'émotions...

Dominique 25/10/2006 23:28

Balaline s'en va, Balaline s'en revient... Balaline se balade... Rires... Comme tu as raison et comme tu fais bien...! Je te remercie infiniment pour ton gentil message et je te souhaite de merveilleux jours... là où tu seras... Gros bisous... et demain existe puisqu'on en parle... donc on n'aura pas à se quitter, lol... Bisous...

léonor 25/10/2006 23:26

saisir, puis offrir...
bisous ßalaline

Dominique 25/10/2006 22:42

Bonsoir Balaline... Je viens enfin te faire un tit coucou du soir... Mon entretien s'est bien passé, mais la personne a tiqué sur le fait que je n'ai pas d'expérience de ce métier... lol, c'était quand même pour cette raison que j'étais là-bas !!! Il faut que j'attende une dizaine de jours le résultat... !!! Patience, alors ! Gros bisous et une bonne nuit douce de rêves...

jullia 25/10/2006 18:52

Un poème comme je les aime, un peu à la Prévert avec des mots qui s'envolent!
Bisous

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne