Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 00:18

Il y avait des bois et des champs,

Les fruits poussaient spontanément

Et les fleuves étaient transparents

Avant que viennent les marchands.

La terre aimait bien ses enfants,

Et la nuit berçait ses amants.

On faisait l'amour tendrement

Avant que viennent les marchands.

On travaillait tout doucement,

On se reposait très souvent.

On allait en tapis volant

Visiter les pays d'orient.

Le désert était encor blanc

Avant que viennent les marchands.

On était tous les fils du vent

Et les chiens n'étaient pas méchants.

On pouvait rêver librement

Avant que viennent les marchands.

On travaillait tout doucement,

On se reposait très souvent.

On vivait le reste du temps.

Georges Moustaki

Partager cet article

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article

commentaires

Cathy 21/01/2007 16:48

très beau poème de Moustaki
votre site est très agréable
et le Lot un beau département
cependant pas facile d'y vivre...

Marie G. 11/12/2006 08:47

L'auteur a peut-être vieilli mais ses chansons sont toujours d'actualité ... heureusement il y a encore des gens qui savent donner ... mais on en parle bien peu ... je te souhaite une belle semaine gros bisous Marie

L.ange 10/12/2006 21:28

Texte qui n'a jamais été aussi actuel !
Bisous

Yves Lafont 10/12/2006 16:41

Bonjour !j'adore cette chanson, ainsi que Moustaki en général ... C'est aussi toute une époque, où les aspirations étaient encore simples ...BisousYVES

léonor 10/12/2006 15:46

on ne peut pas faire marche-arrière, dommage..
bisous Balaline

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne