Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 00:01

"Ce n'était qu'une minute à passer. Elle est passée. Vous en vivez une autre

qui passe déjà. N'est- ce- pas simple?

S'abandonner à la minute , celle qu'on vit, sans s'effrayer de celle qui vient."

Michèle Mailhot

Partager cet article

Repost 0
Published by balaline - dans Citations du jour
commenter cet article

commentaires

bernard 14/01/2007 23:00

c'est toujours quelques minutes de plaisir pour moi que de venir sur ce blog .....
à bientôt ...bonne fin de soirée

elle ... 14/01/2007 22:25

vivre chaque minute de bonheur sans en perdre une seconde ....
que celles de ta nuit soient douces et reposantes ...
merci de ton soutien, je t'embrasse
annie

marieluce 14/01/2007 20:20

                                             
Le passé a fuit, et tu n’y peux plus rien !
Le futur ne t’appartient pas encore, et il reste incertain !
Seul l’instant présent est entre tes mains, alors agit !
 

aimée 14/01/2007 18:32

Une minute qui passe peut etre courte et longue a la fois,tout dépend ce que l\\\'on attend de cette minute.
C\\\'est comme les semaines,les mois,les années qui se suivent mais ne se ressemblent pas.
Gros bisous a bientot.Aimée
 

Nathalie 14/01/2007 17:12

j'adore les citations que tu proposes... bisous

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne