Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2007 4 01 /02 /février /2007 00:01

Les bruits du vent

En moi

Tempêtent follement

Fracas

Eclats

Des bouts de vie

Posés

Des blancs

Des bleus

Des souvenirs

Des mots

Des pleurs

Des silences pesants

Des yeux passants

Une rencontre

Fragile encore

Les bruits du vent

S'éloignent

Lentement

Vers l'océan.....

12/03/05

Partager cet article

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article

commentaires

AL 04/02/2007 17:49

Dur dur quand le vent souffle en soi, il a cependant des qualités, comme celle de déblayer ce qui est peu important, non solide et laisser ce qui n's'effacera jamais, mais qui nous apportera toujours du bien être.
Je pense aussi que ça nous permet de faire un virée de ouf sur un bon gros nuage ;-)

sylvin 02/02/2007 22:13

Quoiqu'il advienne le bruit du vent deviendra silence.
Mais tes mots resteront comme une évidence...
 
 

Nathalie 02/02/2007 19:23

je suis ravie d'etre arrivée chez toi par hazard je suis ravie de se fait
je reviendrais sur
 

Feuille d'automne 02/02/2007 16:41

Le calme après la tempête.... les embruns salés cèdent la place aux vapeurs d'amour..... en route pour le détour......

Lilounette 01/02/2007 21:12

Un très beau poème, très expressif. Bonne soirée

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne