Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 00:01

Dans cette immensité,

Légère

Immaculée

Une plume d'ange

S'est posée......

Repost 0
Published by balaline - dans mes images
commenter cet article
12 octobre 2006 4 12 /10 /octobre /2006 00:02

C'est beau la vie,

comme un noeud dans le bois

C'est bon la vie,

bue au creux de ta main

Fragile aussi,

même celle du roi

C'est dur la vie,

vous me comprenez bien.

********

C'est beau l'amour,

tu l'as écrit sur moi

C'est bon l'amour

quand tes mains le déploient

C'est lourd l'amour

accroché à nos reins

C'est court l'amour

et ça ne comprend rien.

********

C'est fou la mort,

plus méchant que le vent

C'est sourd la mort,

comme un mort sur un banc

C'est noir la mort

et ça passe en riant

C'est grand la mort,

c'est plein de vie dedans.

Félix Leclerc

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
11 octobre 2006 3 11 /10 /octobre /2006 00:02

La nostalgie du soir

Vient caresser ta joue

Renvoyant au miroir

Des fragments bleus de nous.

Silence

Lumière

Elle déploie ses ailes

Et bruisse de mots doux

De rêves en dentelles

De vagues d'or et d'amour fou.

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
10 octobre 2006 2 10 /10 /octobre /2006 00:02

"J'ai tendu des cordes de clocher à clocher ;des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d'or d'étoile à étoile , et je danse."

                 Arthur Rimbaud (Illuminations )

Repost 0
Published by balaline - dans mes images
commenter cet article
9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 00:06

" L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse , un petit poème oublié sur la table. "

Tahar Ben Jelloun

Repost 0
Published by balaline - dans Citations du jour
commenter cet article
8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 07:16

Tout au fond de l'océan

Gît un coquillage arc-en-ciel.

Il est là, toujours, brillant paisiblement

Sous les plus hautes vagues des tempêtes

Comme sous les bienheureuses vaguelettes

Que le vieux Grec appelait rides de rire.

Ecoute,tout au fond de l'océan

Le coquillage arc-en-ciel chante.

Il est là, toujours, chantant silencieusement.

Katherine Mansfield

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 00:16

 

Je ne veux pas que l'été s'achève......j'ai besoin de son or, de sa lumière, de ses soirs bercés de vagues et d'harmonie.....

Repost 0
Published by balaline - dans mes images
commenter cet article
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 00:01

"Les yeux des bêtes sont remplis des choses qu'elles ne peuvent pas dire."

R.kipling

Repost 0
Published by balaline - dans Citations du jour
commenter cet article
2 octobre 2006 1 02 /10 /octobre /2006 00:01

Paris aux yeux tristes

Ciel inimité

En vain tourmenté

Des méchants artistes

Comme alors la reine

Je cours sans souliers

Aux blancs escaliers

Qu'a noyés la Seine

Richesse complète

Avoir mon tombeau

Au fin fond de l'eau

Où Paris reflète


 


Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 00:01

"Désormais, je sais faire durer une seconde de bonheur.
Il faut la vivre comme si c'était la dernière: le bonheur n'attend pas ."

Nicolas Hulot

Repost 0
Published by balaline - dans Citations du jour
commenter cet article

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne