Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 18:05

 

Essais-d-images-en-gros-plan--29-novembre-2009-017.jpg

 

 

La fenêtre est grande ouverte sur le bleu.

Des milliers de papillons blancs viennent adoucir l'air du matin.

Il fait un temps de paix.

Quelques mots tracés sur une toile parlent à l'absent.

La mer tout doucement s'est retirée.

Le soleil est entré.

Il faut croire en tout ce bleu.

Repost 0
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 17:40

P1010394

 

 

....est venu chasser le silence, le froid gris des jours en noir,

des chemins creux, des mots perdus,

juste retrouver l'envie de dire et d'écrire, de vous écrire,

de vous souhaiter une année de douceurs et de paix,

afin que brille la lumière, chaude et sereine comme celle de tous vos mots apportés dans la tendresse des heures passées.

Repost 0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 17:23

lavergne-pentecote-2006-016.jpg

 

C'était un matin limpide, un matin ordinaire, paisible, encore endormi sous les frondaisons de la nuit.

Un matin où les coeurs apaisés, sirotaient les effluves de paix.

Tant de douceur et d'espérance, de lumière et de sagesse, lentement écoulées.....

Je savourais comme si je savais déjà que le temps suspendu, l'image arrêtée,oui mais sitôt enfuie, jamais ne reviendraient.

C'était un matin limpide, un matin comme je les aime, simple et nu, mais si riche de don, de beauté et d'amour !

La lumière y calque les ombres voyageuses , celles qui s'enfuient plus loin, vers de nouveaux appels.

Et lorsque l'eau frissonne, se plisse, la vie s'échappe, comme en déroute, un brin mélancolique, un peu désorientée, légère vagabonde à l'âme trop sensible qui a longtemps rêvé.

C'était un matin limpide, un matin à repousser le malin, à déchirer le malheur avant qu'il.....

 

Il me reste une image, celle d'un matin magique dans un instant parfait !

Repost 0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 18:39

Le petit Nice & Biscarosse 22 novembre 2009 014




Ne retenir que l'essentiel

    De cet instant qui passe....



Repost 0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 18:04

 

Essais d'images en gros plan 29 novembre 2009 003




Elle marche à petits pas. Le froid vient de mordiller son rêve mais elle tient bon.
De longues échappées de brume blanche enveloppent ces instants feutrés.
Nina a retrouvé le goût du bonheur.
Des myriades de lueurs dorées envahissent son ciel quotidien.
Elles se sont posées un beau matin sur la tendresse d'un ciel d'amour.
Il suffit juste de tendre la main et le rêve est à portée:
quelques brins de joie à cueillir pour illuminer ses vieux jours.
Quand on a quatre-vingt-cinq printemps, le temps presse.
Chaque silence devient espérance, chaque attente devient certitude.
Elle marche à petits pas mais son coeur bat la chamade.
Son vieil amour vient de renaître, plus léger sans doute mais bien plus fort.
Désormais le ciel du silence s'est peuplé des couleurs de l'attente.
Il y a tant derrière le rideau de givre, plus que la vie, la route vers l'éternité !

Balaline

Repost 0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 17:15
Le lac gelé 11janvier 2009 012





Il s'est endormi un soir d'automne.
Sa vie roucoule doucement sous sa peau de lézard brun.
Pas un souffle, pas un bruit, au coeur de ce géant paisible.
Je n'ai pas les bras assez grands pour l'embrasser, le câliner, le protéger.
Juste lui dire quelques secrets,
Le fil du temps, les aubes pâles,l'eau ruisselante,
Nos mots à nous, bien maladroits,si dérisoires,
Les cris du monde à l'autre bout,
La vie qui bat, pleure et résiste
Tout comme toi.

Repost 0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 17:43



Biscarosse-plage le 18 janvier 2010 012


Je suis trop triste pour pleurer

Juste regarder les galets d'or
Les témoignages de la vie
D'avant
Avant le grand silence blanc

Ma mer agitée apaisée
Des brins d'amour m'a laissés
Des petits bonheurs à récolter
De grands trésors à préserver

Je suis trop triste pour pleurer


Balaline










Repost 0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:44
Biscarosse-plage le 18 janvier 2010 019





Où va la vie, où va la vague
Sous le soleil ?
Où va l'oiseau, où va l'espoir
Sur ce rivage ?
A petits pas, à doux reflets
Sur le grand soufle de la marée
Un brin de vent, un brin de rire
Juste envolés
C'est comme un rêve emmitouflé
Prêt à éclore
Sur notre sentier

Repost 0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 18:47

Saint-Lary Plat d'Adet du 4 au 10 janvier 2010 026



Il faisait blanc
Il faisait pur
Silence
Juste les battements
Des coeurs tendres
Il faisait blanc
Il faisait pur
Souffrance
Juste des crispements
A rappeler le mal
Il faisait blanc
Il faisait pur
Le beau n' a pas effacé
Le malheur
Alors les pas cheminent
Tâtonnent
Fébriles
A la recherche
D'un espoir





Avec beaucoup de retard, je vous remercie de vos bons voeux et vous souhaite de merveilleux et doux moments à partager avec tous ceux que vous aimez, tout au long de cette nouvelle année 2010.
Avec mes amicales pensées,

Balaline

Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 19:26

Les grues 20 février 2009 001



Libres libres
Ivres de vivre
A l'harmonie du ciel
Fragiles
Sur la course des vents
Leur solitude en bagage
Elles vont
Et j'admire leur force
Ces cris arrachés au néant
La vie en bleu
En gris en nuit
Celle qui roucoule
Aime et charrie
Les mots du monde
Les mots de nous
Portés vers l'espoir insensé
Du grand cri d'amour
De la terre
Apaisée !




Repost 0

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne