Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 00:35

Je suis en partance

Aux jours de l'exil

Aucune importance

Je tiens le bon fil

J'ai lu le grand Meaulnes

Je dors si je veux

Mes doigts restent jaunes

Et noirs mes cheveux

Dehors me murmure

A travers le toit

Et chaque voiture

Va passant pour moi

Comme en ta couchette

Rêvant sur le bois

M'abreuve en cachette

A l'eau que tu bois

Et si j'en ai marre

Plein mon cendrier

J'ajoute une barre

Au calendrier

Albertine  Sarrazin         Amiens ,1958

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 00:01

Je suis dur

Je suis tendre

Et j'ai perdu mon temps

A rêver sans dormir

A dormir en marchant

Partout où j'ai passé

J'ai trouvé mon absence

Je ne suis nulle part

Excepté le néant

Mais je porte caché au plus haut des entrailles

A la place où la foudre a frappé trop souvent

Un coeur où chaque mot a laissé son entaille

Et d'où ma vie s'égoutte au moindre mouvement

Pierre  Reverdy    La liberté des mers

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 00:01

Tout passe

et tout demeure

Mais notre affaire est de passer

De passer en traçant

Des chemins

Des chemins sur la mer

Voyageur, le chemin

C'est les traces

de tes pas

C'est tout; voyageur,

il n' y a pas de chemin,

Le chemin se fait en marchant

Le chemin se fait en marchant

Et quand tu regardes en arrière

Tu vois le sentier

Que jamais

Tu ne dois à nouveau fouler

Voyageur ! Il n' y a pas de chemins

Rien que des sillages sur la mer

Antonio  Machado

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 00:44

La vie, c'est comme une dent

D'abord on y a pas pensé

On s'est contenté de mâcher

Et puis ça se gâte soudain

Ca vous fait mal, et on y tient

Et on la soigne et les soucis

Et pour qu'on soit vraiment guéri

Il faut vous l'arracher, la vie

Boris  Vian

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 00:01

Dormir en ces prairies

Où les cerises sont

Comme de ronds glaçons

A manger non cueillies

Dormir comme angéliques

En un amoureux lit

Le ventre tout rempli

Des sèves magnifiques

Dormir au monde indigne

Le laissant au sommeil

Quand vers notre réveil

Les soirs nous feront signe

Dormir avec toi j'erre

Puisqu'ainsi tu m'aimas

De perdre en cinémas

La moitié de ma terre

Albertine  Sarrazin   Soissons, 1960 .

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 00:02

Démons et merveilles

Vents et marées

Au loin la mer s'est retirée

Et toi

Comme une algue doucement caressée par le vent

Dans les sables du lit tu remues en rêvant

Démons et merveilles

Vents et marées

Au loin déjà la mer s'est retirée

Mais dans tes yeux entr'ouverts

Deux petites vagues sont restées

Démons et merveilles

Vents et marées

Deux petites vagues pour me noyer.

Jacques Prévert

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 00:01

Notre sentier près du ruisseau

Est déchiré par les labours

Si tu venais, dis-moi le jour

Je t'attendrai sous le bouleau

Les nids sont vides et décousus

Le vent du nord chasse les feuilles

Les alouettes ne volent plus

Ne dansent plus les écureuils

Même les pas de tes sabots

Sont agrandis en flaques d'eau

Notre sentier près du ruisseau

Est déchiré par les labours

Si tu venais, fixe le jour

Je t'attendrai sous le bouleau

J'ai réparé un nid d'oiseau

Je l'ai cousu de feuilles mortes

Mais si tu vois sur tous les clos

Les rendez-vous de noirs corbeaux

Vas-tu jeter en flaques d'eau

Tes souvenirs et tes sabots?

Tu peux pleurer près du ruisseau

Tu peux briser tout mon amour

Oublie l'été, oublie le jour

Oublie mon nom et le bouleau......

Félix  Leclerc

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article
13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 00:01

Il suffit d'un regard pour que germe la haine

et déferle l'angoisse au fond des galaxies

il suffit d'un regard pour que mon être porte

aux sommets du plaisir les épaves de toi

Il suffit d'un regard pour que pleure la neige

et que monte la sève au levain de l'amour

il suffit d'un regard pour se tordre et s'enfuir

et d'un regard aussi pour que gicle le rêve !

Il suffit d'un regard pour que gronde la pierre

d'un regard qui embrasse et moule l'univers

il suffit d'un regard pour dans une prière

voir s'étendre la vie au néant vaste et mou !

Nadia Tueni   (Les Textes blonds ) 1963

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article
7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 00:01

Je suis celle qui va par le monde égarée

Je suis celle dont la vie n'a pas de nord

Je suis la soeur du Rêve, de ce sort

Je suis la crucifiée,.....la douloureuse.....

Ombre de brume légère et dissipée,

Et que le destin amer, triste et fort

Pousse brutalement vers la mort !

Âme en deuil toujours incomprise.

Je suis celle qui passe et personne ne voit....

Je suis celle que l'on dit triste sans l'être....

Je suis celle qui pleure sans savoir pourquoi....

Je suis peut être la vision que Quelqu'un a rêvé

Quelqu'un qui est venu au monde pour me voir

Et qui jamais dans la vie ne m'a rencontré

Florbela Espanca

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article
4 janvier 2007 4 04 /01 /janvier /2007 00:01

" Les nuages frôlent

Falaises et crêtes

Courtisent les vallées

Tracent sur plan d'azur

De brèves et blanches écritures

Détissées par le temps

Face aux montagnes

Qui surplombent nos saisons passagères

Nous sommes ces nuages

Entre gouffres et sommet."

Andrée Chedid

Repost 0
Published by balaline - dans Les poètes
commenter cet article

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne