Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 00:18

Il y avait des bois et des champs,

Les fruits poussaient spontanément

Et les fleuves étaient transparents

Avant que viennent les marchands.

La terre aimait bien ses enfants,

Et la nuit berçait ses amants.

On faisait l'amour tendrement

Avant que viennent les marchands.

On travaillait tout doucement,

On se reposait très souvent.

On allait en tapis volant

Visiter les pays d'orient.

Le désert était encor blanc

Avant que viennent les marchands.

On était tous les fils du vent

Et les chiens n'étaient pas méchants.

On pouvait rêver librement

Avant que viennent les marchands.

On travaillait tout doucement,

On se reposait très souvent.

On vivait le reste du temps.

Georges Moustaki

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 00:06

Les fleurs ont aussi leur silence

Petite mort de nuit

Qui vient poudrer leur coeur

De noir, de solitude.....

Fermées dans la coquille de l'absence,

Elles se taisent !

Et on attend longtemps

La délivrance, le point du jour

Qui vient sans bruit

Réveiller leur attente !

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 00:01

En noir et en gris

Les mots de la nuit

Jettent  leur désespérance

Sur les murs béton.....

Les pas de la nuit

Sans toit et sans nom

Traînent leur errance

Finissent sous les ponts....

Les maux de la nuit

Hurlent en silence

Derrière les hauts murs

Qui baîllonnent ou tuent.....

Les rêves de la nuit

Projettent l'espérance

Sur les toiles blanches

Des appels de vie....

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
24 novembre 2006 5 24 /11 /novembre /2006 00:10

Coulent les mots-rivière

Brillent les mots-diamant....

Elle croque les mots

Gourmande de la vie

Les dessine sans fin

A l'endroit, à l'envers,

Les enduit de couleurs

De bonheur, de soleil....

Savoure leur musique

Le tempo de son coeur

Chante sa poésie !

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 00:01

Chantez ! la nuit sera brève.

Il était une fois un vieil homme tout noir;

Il avait un manteau fait de rêve,

Un chapeau fait de brume du soir.

Chantez ! la nuit sera brève.

Chantez ! la nuit sera douce.

Le vieil homme tout noir en silence est venu;

On eût dit qu'il marchait sur la mousse

A pas lents et furtifs et pied nu.

Chantez ! la nuit sera douce.

Chantez ! la nuit sera belle.

Le vieil homme sourit à l'enfant qui s'endort;

Vient fermer sa paupière rebelle,

Sable fin du sommeil, sable d'or !

Chantez ! la nuit sera belle.

Chantez ! la nuit sera brève.

Le vieil homme tout noir en silence a passé;

Et voilà sur les ailes du rêve

Que l'enfant dans l'azur est bercé !

Chantez ! la nuit sera brève.

Jean Richepin

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
25 octobre 2006 3 25 /10 /octobre /2006 00:01

Saisir, saisir le soir, la pomme et la statue,

Saisir l'ombre et le mur et le bout de la rue.

Saisir le pied, le cou de la femme couchée

Et puis ouvrir les mains. Combien d'oiseaux lachés

Combien d'oiseaux perdus qui deviennent la rue

L'arbre, le mur , le soir , la pomme et la statue !

Jules Supervielle

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 00:02

Les enfants qui s'aiment s'embrassent debout

Contre les portes de la nuit

Et les passants qui passent les désignent du doigt

Mais les enfants qui s'aiment

Ne sont là pour personne

Et c'est seulement leur ombre

Qui tremble dans la nuit

Excitant la rage des passants

Leur rage, leur mépris, leurs rires et leur envie

Les enfants qui s'aiment ne sont là pour personne

Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit

Bien plus haut que le jour

Dans l'éblouissante clarté de leur premier amour.

Jacques Prévert

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
12 octobre 2006 4 12 /10 /octobre /2006 00:02

C'est beau la vie,

comme un noeud dans le bois

C'est bon la vie,

bue au creux de ta main

Fragile aussi,

même celle du roi

C'est dur la vie,

vous me comprenez bien.

********

C'est beau l'amour,

tu l'as écrit sur moi

C'est bon l'amour

quand tes mains le déploient

C'est lourd l'amour

accroché à nos reins

C'est court l'amour

et ça ne comprend rien.

********

C'est fou la mort,

plus méchant que le vent

C'est sourd la mort,

comme un mort sur un banc

C'est noir la mort

et ça passe en riant

C'est grand la mort,

c'est plein de vie dedans.

Félix Leclerc

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
11 octobre 2006 3 11 /10 /octobre /2006 00:02

La nostalgie du soir

Vient caresser ta joue

Renvoyant au miroir

Des fragments bleus de nous.

Silence

Lumière

Elle déploie ses ailes

Et bruisse de mots doux

De rêves en dentelles

De vagues d'or et d'amour fou.

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article
8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 07:16

Tout au fond de l'océan

Gît un coquillage arc-en-ciel.

Il est là, toujours, brillant paisiblement

Sous les plus hautes vagues des tempêtes

Comme sous les bienheureuses vaguelettes

Que le vieux Grec appelait rides de rire.

Ecoute,tout au fond de l'océan

Le coquillage arc-en-ciel chante.

Il est là, toujours, chantant silencieusement.

Katherine Mansfield

Repost 0
Published by balaline - dans Mes poèmes
commenter cet article

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne