Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 18:36

Et si mon voyage était affaire de rencontres!

Une longue marche dans le désir de s'arrêter à chaque voix, à chaque main tendue

Comme un signal qui s'allume et me tient éveillée

Une attirance qui ouvre le chemin,

Une alchimie opérante et spontanée,

Un bruit du coeur qui écoute les pas de l'autre venant vers moi,

Une oreille attentive, céleste, presque irréelle , triant le bien du mal,

Des yeux qui prient le ciel de leur donner la sagesse d'aimer,

Le pouvoir d'apaiser, de suggérer un nouveau monde

De reconnaître leur valeur, leurs différences, leur unicité.....

Ma peau a la couleur du blanc, sa peau a la couleur du bleu

Magie des couleurs qui libèrent la beauté

Respect des corps, de la vie, de nos visages éblouis!

Douceur d'aimer dans le silence

Vibrations infinies de la mélancolie

Apothéose dans la douleur de croire, dans la force d'aimer!

Joies multiples, chagrins évanouis

Que du baume!

Nature magnifiée, splendeur du monde!

Où suis-je?

Où êtes-vous?

Tout est prêt pour le grand voyage!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

léonor 12/08/2006 10:59

bonjour Balaline
je suis là, voyageons !
bisous

Muse 10/04/2006 19:19

C'est une grande ronde autour du monde ou tous doivent se donner la main, c'est un voyage merveilleux.......

Présentation

Texte Libre

                                                      





ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
                                                                                                                                                         
                                                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                 

Recherche

Texte Libre



                             Merci Jeanne